Phototormenta


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Récit orages Espagnols (4ième jour)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Henri Buffetaut
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 10246
Age : 30
Localisation : Milan / Versailles
Emploi : Architecte
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Jeu 9 Jan - 23:14

09 Juillet 2013


Le début de saison orageuse de l'année 2013 fut absolument catastrophique sur le plan météo. En effet, la perfide Albion semblait particulièrement enclin à nous rabbattre ses flux nord-océanique caractérisés par une grande fraîcheur et une nébulosité importante.

Décidant de renouer avec les ambiances torrides des grands orages estivaux, nous partîmes avec Cyril Leroy sur les chemins de Saint Jacques sur les vastes plateaux arides nord-espagnols à la recherche de quelques lumières électriques caniculaires.

...


Nous arrivâmes à Logrono le 08 Juillet en soirée sous un thermométre généreux qui affichait 36°C. Nous nous installâmes dans un hotel assez confortables et nous passâmes une très agréables soirée à boire de la sangria et à nous régaler de merveilleux tapas sur la place de la cathédrale de Logrono.

Le lendemain, 09 Juillet, la journée s'annonçait encore relativement calme avec une petite évolution diurne attendue sur le Massif de la Demanda (Massif assez érodé qui occupe une partie de la rive sud de l'Erbre et qui culmine à 2270m au dessus du niveau de la mer). Une fois sur place, nous décidâmes de nous poster sur un petit chemin vinicole au sommet d'une colline afin d'observer et d'anticiper d'éventuels débordements orageux. Un petit vent très chaud faisait alors trembler l'horizon, tandis que le bruissement soyeux des canaux d'irrigation à ciel ouvert apportait une note rafraîchissante au milieu de cette fournaise toute ibérique.

Dès 15h00, de nombreuses tourelles cumuliformes partirent à l'assaut des cieux et bien rapidement un premier cumulonimbus pris forme au dessus des sommets... Celui-ci sans doutes parvenu trop rapidement à son point d'équilibre s'effondra aussitôt. Mais très rapidement une seconde pulsation très énergique pris le relais et une grosse enclume parfaitement isolée commença à prendre de la consistance. Une seconde bulle thermique se transforma assez rapidement en cumulonimbus calvus et forma une enclume plus modeste à la gauche du premier orage.










Un rapide coup d'oeil sur le radar nous appris que ces deux orages furent à l'origine de deux fortes averses parfaitement isolées et immobiles. Les cieux alentours dépourvus de circonvolutions instables nous poussèrent à contempler ces jolis nuages d'orages depuis notre point de vu et à ne pas nous jeter sur les routes à la poursuite de ces deux chimères vouées à une dissipation rapide.

En effet après un quart d'heure, les deux enclumes réunies au sein d'un orage unique commencèrent à montrer des signes de faiblesses. Les quelques nuages cumuliformes qui grimpaient encore s'évaporèrent totalement alors que ne subsistait plus qu'un épais cirrus spissatus cumulonimbogénitus.

Nous partîmes alors en direction des premiers contreforts à la recherche de quelques points de vus susceptibles de nous offrir de grands espaces dégagés d'ou nous pourrions observer d'hypothétiques orages futurs. En dépit de quelques espérances instables, les dernières volutes ascendantes se dissipèrent totalement avec la fin de l'après-midi et laissa la place à une soirée splendide.


Dernière édition par Henri Buffetaut le Dim 12 Jan - 12:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phototormenta.actifforum.com
Albert Sanchez
Ligne de grain
Ligne de grain
avatar

Nombre de messages : 322
Age : 25
Localisation : Montpellier(34)
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Jeu 9 Jan - 23:20

Raah ça donne envie Henri !
Récit au top et photos au top également!
bravo ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://albertsanchez92.wix.com/electric-vision
Olivier BUHARD
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 5339
Age : 46
Localisation : Cheptainville (91)
Emploi : chercheur
Loisirs : Balades/rando, photographie, astro, informatique, et bien d'autres...
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Jeu 9 Jan - 23:45

Haaaaaaa !! Ces ambiances nord espagnoles au milieu des vignes et de ces grandes collines, c'est du rêve Very Happy
Et ces petiotes enclumes toutes cotonneuses en plein ciel bleu... les pieds dans les coquelicots...

Rhhaaa, vivement que la saison démarre. Bravo Papy, beau petit récit Wink

_________________
OlivePhoto

Si tous les éclairs étaient au chocolat, les chasseurs d'orages seraient obèses Wink
------

Dernière mise à jour : 28 février 2016 (si si ! ça arrive encore que j'arrive à le mettre à jour, ce site !!)

Je suis LA aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obuhard.free.fr
Kuban
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 686
Age : 31
Localisation : Dammartin-en-Goële (NO 77)
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Ven 10 Jan - 0:06

Ah yes Henri, beaux paysages et joli traitement, ça me donne envie d'être en été !

Il n'y aurait pas du vignettage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 1794
Age : 78
Localisation : To lose
Emploi : Trouveur
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Ven 10 Jan - 0:14

Ah je vois que la nostalgie commence à se faire sentir  tongue 

Merci de nous remettre dans l'ambiance, ça fait sacrément envie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.flickr.com/photos/louis-hecker/
Henri Buffetaut
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 10246
Age : 30
Localisation : Milan / Versailles
Emploi : Architecte
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Ven 10 Jan - 1:04

Merci les coupains... Matthieu yes, un peu de vignettage volontaire. Est-ce génant?
Yes Loulou, on veut voir le printemps désormais. Demain je mettrais le second récit assez riche en rebondissement. A vrai dire je gardais ces photos sous le coude pour le coeur de l'hiver. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phototormenta.actifforum.com
Xav28
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 2487
Age : 34
Localisation : Chartres
Emploi : Profession libérale
Loisirs : l'orage!
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Ven 10 Jan - 4:04

C'est tout?? Smile

_________________
Le book Temps d'orages: www.xavier-delorme.book.fr

Et Henri arrête de modifier mon avatar car ça me vire ma signature à chaque fois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xavier-delorme.book.fr/
Olivier BUHARD
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 5339
Age : 46
Localisation : Cheptainville (91)
Emploi : chercheur
Loisirs : Balades/rando, photographie, astro, informatique, et bien d'autres...
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Ven 10 Jan - 16:03

Xav28 a écrit:
C'est tout?? Smile

 Laughing LaughingLaughing

Connaissant Papy, non... mais patience mon ami, patience !

Pour moi pas de souci avec le vignettage bien dosé, ça permet "d'isoler" certains sujets et ça produit une sorte d'aura, un peu un "cadre interne" à l'image, ça concentre un peu le regard en quelque sorte.

_________________
OlivePhoto

Si tous les éclairs étaient au chocolat, les chasseurs d'orages seraient obèses Wink
------

Dernière mise à jour : 28 février 2016 (si si ! ça arrive encore que j'arrive à le mettre à jour, ce site !!)

Je suis LA aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obuhard.free.fr
Xav28
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 2487
Age : 34
Localisation : Chartres
Emploi : Profession libérale
Loisirs : l'orage!
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Ven 10 Jan - 16:11

C'était pour le taquiner ^^

_________________
Le book Temps d'orages: www.xavier-delorme.book.fr

Et Henri arrête de modifier mon avatar car ça me vire ma signature à chaque fois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.xavier-delorme.book.fr/
Henri Buffetaut
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 10246
Age : 30
Localisation : Milan / Versailles
Emploi : Architecte
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Ven 10 Jan - 16:27

Et bien non, ce n'est pas tout... Smile

10 Juillet

La nuit fut tout à fait calme, à peine troublée par la stridulation agançante de quelques moustiques voraces qui forment désormais une très jolie fresque murale dans la chambre 224 de l'hotel Husa las Canas.

A peine avions nous jeté un coup d'oeil à traver la fenêtre que nous vîmes de puissantes ascendances qui trahissaient la présence d'un orage matinal. Nous partîmes dans les garrigues afin de trouver un point de vue un peu dégagée pour photographier et comprendre la dynamique de ces orages matinaux à bases élevées. Malheureusement la lumière très dure ne permis pas de réaliser de belles photos.

C'est donc plein d'espoir que nous partîmes vers l'est en direction des bardenas reales (célèbre zone aride et désertique du nord de l'Espagne) ou le risque orageux semblait le plus intéressant pour nous. Après deux heures de route, nous nous arretâmes dans les environs de Funès sur une butte surplombant la vallée de l'Erbre à près de 400m d'altitude. De gros orages orographiques s'étaient formés sur la Chaîne de la Demanda et une gigantesque enclume recouvrait les cieux. A l'étage moyen, une vaste nappe d'altocumulus se mit à onduler sur la vallée alternant entre poches sombres et poches claires. Ces nuages de type asperatus indiquent en général de fortes ascendances et la gestation potentielle d'une zone orageuse. Néanmoins l'humidité présente semblait un peu juste et les quelques débordements instables qui naquirent sur la plaine demeurèrent très anarchiques, n'excédant pas le stade de l'averse agrémentée ça et là d'un discret roulement intranuageux.





En définitive, les points de rosé trop bas eurent raison des vélléités orageuses et nous remontâmes vers Logrono par le chemin des écoliers, non sans effectuer quelques arrêts "au cas ou".

Hélas, plus la journée déclinait, plus les nuages instables s'estompaient, se réduisant ça et là à de grands altocumulus un peu vaporeux qui ne semblait guère rompu à l'exercice orageux.

Un ensemble instable situé plus à l'est retint toutefois notre attention. Ce dernier bien que diffus et vaporeux semblait alimenté de loin en loin par des bancs d'altocumulus castellanus de plus en plus nombreux. Un rapide coup d'oeil sur le site de l'AEMET nous confirma que de jeunes cellules fraîches venaient de voir le jour vers Ejeas de los Caballeros, soit à plus d'une heure de route, sur les plateaux situés au nord de Saragosse.







Nous partîmes en trombe, priant le dieu des orages pour que la situation demeure au moins jusqu'à notre arrivée. La nuit tombait petit à petit tandis qu'une brume épaisse et moite tombait sur la large vallée déserte. Dans le ciel des tourelles instables grandissaient ça et là alors que de bref flash rosés ponctuaient l'horizon de lueures vacillantes. Nous approchions du but, à n'en pas douter. Nous traversâmes sans les voir les bardenas reales et nous nous arretâmes sur les bords d'un petit chemin légèrement au dessus de ce qui nous semblait être une vaste cuvette dépourvue d'arbres. Sur l'horizon une enclume étalée lançait à intervales réguliers de grands embrasements nuageux tandis que nous observions au gré des flash orangés de puissantes tourelles convectives prête à prendre le relais.

Tous les moustiques d'Espagne en profitèrent pour s'offrir à bon compte un merveilleux repas et nous battîmes en retraite devant ces hordes sanguinaires et affamées pour nous replacer au niveau d'un petit col. Très vite un premier flash déchira la nuit noire et une petite tête convective se révéla aussitôt. L'activité électrique s'emballa littéralement et le jeune orage prit très vite de la consistance, s'étendant de plus en plus sous l'action des puissants vents d'altitude. Très rapidement d'autres foyers orageux se joignirent au concert céleste qui devint continu. Nous fûmes cependant surpris de ne constater que très peu de coups de foudre alors que l'essentiel de l'activité électrique se cantonnait en altitude, au sein des cumulonimbus.





Quelques grosses gouttes crépitèrent ça et là et nous ne nous inquiétèrent pas outre mesure. Au dessus de nos tête l'orage s'étendait de manière formidable. S'était comme si toute l'atmosphère s'était élevée d'un seul bloc pour ne former qu'un unique gros amas orageux bien structuré, mais également bien pluvieux. Si nous observâmes de très nombreux flash, les averses restèrent quand à elle plutôt modérées. Le ciel se calma d'ailleurs très rapidement. Une petite pluie stratiforme remplaça les pluies convectives et l'activité électrique incessante s'estompa bien rapidement remplacée par une activité résiduelle de fin d'orage composée en grande partie d'éclairs rampants ponctués de rares coups de foudre.

Quelques flash lointains achevèrent de jeter leurs feux dans les ténèbres et la pluie s'arrêta tout à fait dans une masse d'air à peine rafraîchie. Voyant que le spectacle était bel et bien terminé, nous rentrâmes à Logrono afin de prendre quelques heures de repos bien mérité et nous préparer pour une nouvelle journée qui s'annonçait encore assez orageuse.



Dernière édition par Henri Buffetaut le Sam 11 Jan - 4:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phototormenta.actifforum.com
Kuban
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 686
Age : 31
Localisation : Dammartin-en-Goële (NO 77)
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Ven 10 Jan - 20:03

Henri Buffetaut a écrit:
Merci les coupains... Matthieu yes, un peu de vignettage volontaire. Est-ce génant?

En effet Henri, j'ai été gêné par la présence du vignettage. Ici je trouve qu'il dessert la photo. Sa présence vient me rappeler que je suis devant une photo et non devant une fenêtre. Du coup, j'ai beaucoup plus de mal à m'immerger dans la scène et à me délecter de cette exquise lumière. Just my 2 cents, la sensibilité de chacun est différente.

Ce n'est pas ça qui va m'empêcher de lire la suite. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Couzinier
Ligne de grain
Ligne de grain
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 24
Localisation : Castres (81)
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Ven 10 Jan - 20:19

Un vrai plaisir, même si ça manque de structures et de foudre proche  Very Happy
Mais je suis sûr qu'en Italie tu vas nous ramener des trucs...  affraid 

Certains coins d’Espagne semblent être de beaux terrains de jeu pour traquer l’orage. Des champs, des éoliennes, des collines sans arbres, des montagnes au loin… Le rêve  drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.couzinier-photos.book.fr
Henri Buffetaut
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 10246
Age : 30
Localisation : Milan / Versailles
Emploi : Architecte
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Ven 10 Jan - 21:29

Ok Kuban, je prend note. Wink
Fred; pour les structures ne t'en fais pas la suite s'annonce bien riche à cet effet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phototormenta.actifforum.com
Olivier BUHARD
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 5339
Age : 46
Localisation : Cheptainville (91)
Emploi : chercheur
Loisirs : Balades/rando, photographie, astro, informatique, et bien d'autres...
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Sam 11 Jan - 0:07

Kuban a écrit:
Henri Buffetaut a écrit:
Merci les coupains... Matthieu yes, un peu de vignettage volontaire. Est-ce génant?

En effet Henri, j'ai été gêné par la présence du vignettage. Ici je trouve qu'il dessert la photo. Sa présence vient me rappeler que je suis devant une photo et non devant une fenêtre. Du coup, j'ai beaucoup plus de mal à m'immerger dans la scène et à me délecter de cette exquise lumière. Just my 2 cents, la sensibilité de chacun est différente.

Ce n'est pas ça qui va m'empêcher de lire la suite. Very Happy 

Comme quoi les perceptions dans ce domaine sont vraiment subjectives.

Ha ha ça prend de plus en plus de consistance avec cette seconde partie. On se trouve dans la même situation que lors de la préparation d'un bel orage estival, quand une masse d'air bien uniforme se déstabilise lentement mais sûrement... crescendo les prochains récits... c'est ça hein, j'ai percé le secret de ce topic Razz?

_________________
OlivePhoto

Si tous les éclairs étaient au chocolat, les chasseurs d'orages seraient obèses Wink
------

Dernière mise à jour : 28 février 2016 (si si ! ça arrive encore que j'arrive à le mettre à jour, ce site !!)

Je suis LA aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://obuhard.free.fr
moow
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 2661
Age : 53
Localisation : 78
Emploi : Au bord de l'eau.
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Sam 11 Jan - 9:23

Very Happy Rhhaaaa ça fait du bien ça!
Sont belle les images, c'est beau l’Espagne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fluidr.com/photos/57205547@N07/sets
Henri Buffetaut
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 10246
Age : 30
Localisation : Milan / Versailles
Emploi : Architecte
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Sam 11 Jan - 17:09

Merci les zamis...

Aller hop, voici le troisième volet. Wink

11 Juillet

Logrono ne fut pas réellement touchée par les orages de la veille. Néanmoins les indices instables étaient un peu moindres et il n'était pas réellement prévue de dégradation sérieuse pour cette journée.

Cependant, lorsque nous sortîmes de notre hotel en début d'après-midi, nous fûmes surpris par la grande quantité de cumulus congestus, certes encore vaporeux, présent sur la rive nord de l'Erbre. Nous décidâmes de nous rendre au joli village de Sorlada qui offre depuis son sanctuaire une très jolie vue panoramique sur toute la vallée. Postés depuis les terrasses de la basilique nous attendîmes quelques instants sous un soleil de plomb, quand nous vîmes de très puissantes congestions s'élever et se résoudre en de magnifiques bouillonements orageux.

Il nous fallut repartir très rapidement afin de nous positionner plus au nord, dans les environs de Pamplune sur un point de vue célèbre, La Cendea de Cizur, qui culmine à près de 1300m d'altitude. Depuis notre observatoire aérien, nous contemplâmes de puissantes convections absolument immobiles se renouveller sans cesse sur place, forcées par les reliefs Pyrénéens. Ces dernières formaient de gros essaims orageux assez peu organisés et relativement indépendant les uns par rapport aux autres. Néanmoins de fortes précipitations ainsi que des chutes de grêles furent signalées sous les plus grosses cellules.







Un amas convectif plus ténu tenta également de voir le jour sur le piémont, mais l'absence de forçage ainsi qu'une forte subsidance eu raison de ces vélleités orageuses. Après deux heures de spectacles nuageux et constatant un essouflement général de l'activité orageuse nous nous en retournâmes par le chemin des écoliers afin de retrouver notre jolie vue de Sorlada qui semblat dominée par un amas de cumulus congestus.

Une fois arrivés sur place, nous profitâmes des chaudes lueurs de fin de journée. L'amas convectif de médiocre consistance tenta de s'élever sans y parvenir réellement. Ce n'est réellement qu'à la toute fin de journée qu'une pulsation un peu plus vigoureuse parvint à développer un cumulonimbus de très médiocre consistance. Ce dernier lança son enclume étirée par les vents d'altitudes aux confins de la tropopause, mais retomba aussitôt en raison d'un manque cruel de forçage. Cet amas convectif fini par se dissiper totalement, laissant la place à un à un ciel serein.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phototormenta.actifforum.com
Henri Buffetaut
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 10246
Age : 30
Localisation : Milan / Versailles
Emploi : Architecte
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Dim 12 Jan - 12:16

12 Juillet

Si la journée de la veille fut relativement tranquille sur le front des orages (avec tout de même quelques manifestations orographiques), les prévisions de l'AEMET laissaient entrevoir un épisode autrement plus orageux sur la moyenne vallée de l'Erbre.

Nous partîmes donc de Logrono relativement tôt afin de visiter un peu les vignobles de la Rioja et surtout pour anticiper le risque orageux qui semble prometteur sur l'ensemble de la région.

Dès le début d'après-midi, une convection habituelle se mit en place sur les hauteurs du Massif de la Demanda et des orages assez faibles et à courte durée de vie s'épanouirent sur toute la rive sud du fleuve. Ces derniers alternaient entre phase d'ascension rapide et phase de désagrégation, chaque nouvelle poussée convective étant plus puissante que la précédente. En milieu d'après-midi, toutes les cellules orographiques se soudèrent en un seul gros ensemble multicellulaire qui développa une énorme enclume ourlée de mammatus bien développés.





L'enclume se développa tant et si bien qu'elle finit par recouvrir le ciel en gardant une activité électrique d'altitude épisodique. Le noyau orageux principal finit quand à lui par se dissiper petit à petit. Nous décidâmes de nous replacer plus à l'est dans les environs de Tudela ou de puissantes convections venaient d'apparaître dans les cieux. Après une halte pour nous restaurer nous trouvâmes un point de vue à l'entrée des bardenas reales sur une butte ou se trouvait une zone d'activité en pleine construction. Nous pûmes admirer un fort orage lancer de vigoureuses invectives nuageuses loin à l'avant du noyau de précipitations. Hélas, ces dernières bien que faibles finirent petit à petit par nous engloutir tandis que les bases nuageuses qui alimentaient l'orage se délitaient irrémédiablement.







Nous repartîmes en direction de Saragosse tandis que devant nous de superbes cumulonimbus parfaitement formés s'illuminaient de toute part. Nous nous arretâmes sur une sortie en bordure d'un champ éolien afin d'immortaliser quelques étincelles kérauniques. Las, porté par un flux vigoureux, l'orage s'échappa tout en faiblissant. Nous repartîmes d'avantage à l'est afin de mieux nous placer à l'avant d'une nouvelle cellule orageuse.



ette dernière de taille modeste nous offrir une activité électrique régulière composée uniquement de décharges intranuageuses qui couraient le long de l'enclume projetée loin à l'avant du corps orageux principal. Cette dernière nous offrit par ailleurs une base réduite étonnement striée ainsi qu'une pluie modérée continue qui ne facilita pas la prise de vue. Mais cette petite cellule s'enfuit bien rapidement tout en faiblissant. Quelques orages résiduels scintillèrent durant quelques minutes au dessus de Saragosse mais s'éteignirent aussi vite qu'ils s'étaient allumés. La température très chaude ne descendit pas réellement après cet épisode orageux et la nuit post-orageuse toute plongée dans cette clarté obscure des cieux sans lune nous surpris par la beauté de ces constellations.







Le lendemain devait être une journée encore très orageuse. Nous priment la direction de la petite ville de Huesca ou nous nous arretâmes dans un hotel confortable du centre ville. Nous vîmes encore quelques flash lointains et rougeoyant illuminer l'horizon en direction des pyrenées avant de s'éteindre tout à fait. Une nouvelle journée orageuse venait de s'achever, une autre commençait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phototormenta.actifforum.com
Amaury
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 1208
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Lun 13 Jan - 0:28

Que de belles ambiances, magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilles BZH
Cumulonimbus hivernal
Cumulonimbus hivernal
avatar

Nombre de messages : 115
Age : 35
Localisation : Plestin les Greves - BZH
Emploi : Comptable Agri
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Sam 18 Jan - 23:06

Jolies ambiances estivales!
J'apprécie tout particulièrement la photo avec les mamatus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles G
Ligne de grain
Ligne de grain
avatar

Nombre de messages : 315
Localisation : Le Perreux-sur-Marne
Emploi : La poste
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   Dim 6 Avr - 1:01

Wouah, génial! Cela l'est d'autant plus, qu'au travers des phénomènes que vous avez observé, on se fait une sympathique randonnée espagnole.

Un plus pour:
La 1 du 10/07, la 2 du 11/07, les mammatus, l'avant dernière du 12/07.

Oui je suis perplexe aussi quand on voit des Cb bien actifs, qui ne possèdent qu'une activité électrique interne du début à la fin... Alors que d'autres, au contraire ne vont avoir que des décharges nuage-sol...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récit orages Espagnols (4ième jour)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Récit orages Espagnols (4ième jour)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récit orages Espagnols (4ième jour)
» Qui fête Noël ou le jour de l'an à Disney ?
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06
» Billet 1 jour/2 parcs à 19 euros pour 5 personnes grâce à Velouté !
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phototormenta :: Orages, prévisions, comptes-rendus, chasses :: Photos d'orages-
Sauter vers: