Phototormenta


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 31 mars - une première dans le Gers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cyclone30
Ligne de grain
Ligne de grain
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 24
Localisation : Toulouse ( Nîmes durant l'été )
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: 31 mars - une première dans le Gers    Dim 2 Avr - 17:20

Hello la clique !

j'avais noté ce vendredi 31 mars sur mon calendrier en vue de la première véritable dégradation orageuse potentielle de l'année. Les modèles sont néanmoins incertains, du fait de la présence d'un voile nuageux relativement épais envisagé sur l'ensemble du Sud-Ouest, pouvant inhiber toute ou une partie de la convection.

Seul Arome, dans son run 12Z du jeudi 30, semble mettre en avant une dégradation pouvant être relativement sérieuse pour la saison (voile nuageux moins opaque, plus d'instabilité phasée avec l'arrivée de forçages en altitude, et explosion d'une convection profonde sur la convergence Autan / vent d'Ouest). Les nuages vont donc jouer un rôle majeur sur cette première situation pré-estivale.

Bref, en milieu d'après-midi, une première cellule orageuse prend naissance au pied des Pyrénées, du côté du Béarn. Cette dernière prend rapidement de l'ampleur au radar, et donne le ton. Je décide donc de prendre la route direction Auch afin de m'en rapprocher, la suite se faisant selon l'évolution de la situation.
Sur le trajet, les nuages sont bien là avec parfois quelques gouttes. Néanmoins, je constate que le ciel est nettement plus dégagé en direction des Pyrénées. Une très bonne nouvelle, qui pourrait donc donner raison à ce run isolé de Arome.

Arrivé sur Auch vers 16h30, la cellule Béarnaise ne perd pas en puissance et continue son chemin en direction du sud-Gers. Je me déplace alors sur deux spots à quelques km au Sud de Auch, et finit par choisir celui situé au niveau de la commune de Idrac-Respaillès. A ce moment, une bonne trentaine de km me sépare de cet orage. Une structure semble se dessiner au loin. Je patiente une bonne dizaine de minutes, et pas de doute, celui semble musclé !
1)


L'orage se rapproche et l'ambiance devient presque apocalyptique. Le vent d'Autan souffle toujours dans mon dos, en direction de la cellule. Un inflow encore relativement doux, avec environ 17-18°C à 17h30. L'écho radar est équivoque avec une belle entaille sur sa face sud-est. L'animation en time-lapse confirme mes doutes avec un cisaillement rotationnel assez prononcé : j'ai affaire à une bien belle supercellule.
En face de moi, le nuage-mur est en approche. Un rideau de grêle bien verdâtre passe à environ 2/3km au sud, tandis qu'il ne pleut que quelques gouttes sur ma position.
2)


Nous ne sommes que le 31 mars, et j'assiste pourtant pour ma première de l'année à quelque chose d'assez grandiose. La structure devient sublime.
3)


Le nuage mur est presque à mon zénith. Le ciel est irréel et les contrastes prononcés, mais pourtant un calme relatif règne encore, malgré les grondements du tonnerre continus.
4)


Le plus gros noyau m'évite de peu. Néanmoins, je suis toujours au sec ! Je profite de ces derniers instants...
5)


Car se présente vite le FFD à l'arrière, et les précipitations sont toutes proches. Je commence déjà à entendre le bruit de la grêle résonner au loin, et les premières rafales descendantes me parviennent.
6)


Il est un peu plus de 18h, et je me fais désormais engloutir par les précipitations. Au programme, de la bonne grêle durant une dizaine de minutes (2cm de diamètre pour les plus gros), de fortes pluies, et de grosses bourrasques de vent faisant quelques peu bouger le véhicule. L'accalmie n'intervient qu'au bout d'une vingtaine de minutes, alors que la cellule continue sa route vers l'Est.

Au vu du radar, celle-ci semble perdre ses caractéristiques supercellulaires, au profit d'un système plus linéaire, s'étendant de plus en plus vers le sud.
A l'improviste, je décide de repasser devant. J'ai pris néanmoins du retard, et l'arrivée sur l'agglomération Toulousaine un vendredi soir de départ en vacances risque de contrarier mes plans. Une quinzaine de minutes perdus dans les bouchons sur le périphérique m'obligeront à continuer plus loin, en direction du Lauragais. Je parviendrais tout de même à mes fins, sans arriver à garder une distance respectable avec cette ligne orageuse.

Après une première tentative du côte de Nailloux, je rebrousserais chemin très rapidement, la ligne étant presque à mon niveau... L'activité électrique est importante avec de fréquents impacts, parfois ramifiés. Je continue alors mon chemin sur une dizaine de kilomètres supplémentaires, pour m'arrêter sur Villefranche-de-Lauragais. Entre temps, un extranuageux tombé à environ 10km en dehors de l'orage, preuve d'une activité anormalement forte.

Je m'installe, mais il commence déjà à pleuvoir, et le vent est soutenu. Quelques impacts, mes premiers de l'année, suffiront à mon bonheur.
7)


8 )


Je me fais à nouveau engloutir une seconde fois par les précipitations, cette fois sans grêle. Il est l'heure pour moi de lâcher et de rentrer, après une journée remplie. Les joies de retrouver ces ambiances, après de longs mois de disette. Cette première m'aura réservé de belles surprises, à l'instar de mon début de saison 2016, qui avait débuté par une supercellule dans... le Gers ! Un département fétiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri Buffetaut
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 10246
Age : 30
Localisation : Milan / Versailles
Emploi : Architecte
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: 31 mars - une première dans le Gers    Mar 4 Avr - 21:25

Bravo madame pour ce splendide reportage. Tout de même cette structure. Quelle belle bête. Bien verte et grasse comme il faut.

Est-ce vraiment une supercellule? Ou avons un comportement supercellulaire car la structure ne me parait pas si bien définie que cela.

Un seul mot: "Encore!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phototormenta.actifforum.com
cyclone30
Ligne de grain
Ligne de grain
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 24
Localisation : Toulouse ( Nîmes durant l'été )
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: 31 mars - une première dans le Gers    Mer 5 Avr - 16:37

Henri Buffetaut a écrit:
Bravo madame pour ce splendide reportage. Tout de même cette structure. Quelle belle bête. Bien verte et grasse comme il faut.

Est-ce vraiment une supercellule? Ou avons un comportement supercellulaire car la structure ne me parait pas si bien définie que cela.

Un seul mot: "Encore!"
C'est presque certain. Présence d'un nuage-mur, cisaillement rotationnel net, inflow bien net à son approche... Et les images radar ne laissent guère de doute (on ne va pas trop abuser du radar MF).

J'étais situé exactement pile au niveau de l'entaille, donc au niveau du courant ascendant le plus prononcé. Le crochet et son noyau dur correspond au rideau de grêle présent sur les photos 2 à 4.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril P
cumulonimbus isolé
cumulonimbus isolé
avatar

Nombre de messages : 197
Age : 27
Localisation : Reims - Toulouse
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 27/04/2015

MessageSujet: Re: 31 mars - une première dans le Gers    Mer 5 Avr - 17:57

Beau reportage, j'ai une préférence pour la 4 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damien49
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 854
Age : 37
Localisation : Bouzillé 49 (Sud Ancenis 44)
Date d'inscription : 28/04/2012

MessageSujet: Re: 31 mars - une première dans le Gers    Mar 11 Avr - 20:35

Jolie lumière et bel orage.

T'étais mega bien placé en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.meteobell.com
Charles G
Ligne de grain
Ligne de grain
avatar

Nombre de messages : 315
Localisation : Le Perreux-sur-Marne
Emploi : La poste
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: 31 mars - une première dans le Gers    Sam 3 Juin - 22:23

Hello, une première, et quelle première! Superbe!

J'aime bien la 4, on dirait une bouche grande ouverte qui va t'avaler!
Bien joué pour les deux dernières.

Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moow
supercellule
supercellule
avatar

Nombre de messages : 2661
Age : 53
Localisation : 78
Emploi : Au bord de l'eau.
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: 31 mars - une première dans le Gers    Mar 6 Juin - 8:49

Béh j'avais pas vu ça! Super chasse, belles images et récit qui va bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fluidr.com/photos/57205547@N07/sets
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 31 mars - une première dans le Gers    

Revenir en haut Aller en bas
 
31 mars - une première dans le Gers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orages dans le Gers
» EXPOSITION SUR LES CHEMINS DE FER DANS LE GERS
» Pk 183,1 : Gare de Bretagne d'Armagnac (32) - Gare à vendre dans le Gers...
» Tresor dans le Gers
» Le Houga, La Roumieu dans le Gers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phototormenta :: Orages, prévisions, comptes-rendus, chasses :: Photos d'orages-
Sauter vers: